le PIM aux couleurs du Fifac

Dans le cadre de la 2ème édition du festival Fifac, le Pôle Image Maroni a proposé des actions artistiques et culturelles à destination des enfants, des adolescents et des jeunes adultes.

La 2ème édition du FIFAC s’est tenue du 6 au 10 octobre 2020 au camp de la Transportation de Saint-Laurent du Maroni.
Un dispositif connecté a permis au plus grand nombre d’entre vous et à travers le globe de profiter de la sélection des films du festival depuis chez vous !
Mais des projections et rendez-vous en présentiel ont également été possibles. C’est dans ce cadre là que l’équipe du PIM a mis en place différentes actions pour un public plus que jamais au rendez-vous (et content de se retrouver !)

Un atelier de réalisation

Dans le cadre du projet >> Chronique du Maroni, média citoyen de l’Ouest, 3 jeunes ont pu s’immerger pour la 1ère fois dans le monde de l’audiovisuel grâce à une formation d’initiation aux métiers de l’image. La première semaine, ils ont pu acquérir les bases de l’écriture, du tournage et du montage pour que la deuxième semaine puisse être dédiée à la mise en pratique. Ils ont pu réaliser chacun leur autoportrait, découvrant ainsi une grande partie de leur intimité.
Ces 3 portraits ont été projetés, lors de la cérémonie de clotûre du samedi 10 octobre 2020, au public saint-laurentais.

>> Voir les 3 portraits

Le jury lycéen

Les élèves des options Cinéma Audiovisuel des lycées Lama Prévot (terminale) de Rémire-Montjoly et Léopold Elfort (1ère) de Mana ont participé au festival tout au long de la semaine, à la rencontre des oeuvres et des professionnels.
Ils ont pu participer aux projections des films en compétition, à des rencontres et des ateliers d’écriture et réalisation de critiques. Ils ont constitué un jury qui a décerné le Prix des lycéens, parmi la sélection des films documentaires en compétitions.
Cette année, les jurys se sont accordés pour décerner leur prix au film Massacre river de Suzan Beraza.

>> Voir toutes les chroniques écrites et filmées

Un atelier cinéma et musique de film

Dans le cadre du dispositif Passeurs d’Images, l’Union des Compositeurs de Musique de Film (UCMF) ont proposé un atelier ‘cinéma et musique de film’ encadré par Elisabeth Anscutter, afin de sensibiliser les enfants au travail de création et de réalisation d’un film et de ses musiques. L’atelier était pour les jeunes du quartier du Village Chinois de Saint-Laurent du Maroni, en partenariat avec le Carbet des associations.

Une séance rencontre - Musique et danse urbaine

Dans le cadre du dispositif Passeurs d’Images, une soirée de projection a été organisée au Carbet des association, au Village Chinois de Saint-Laurent du Maroni, autour de la thématique de la musique et danse urbaine.

Deux films faisant parties de la sélection du Fifac ont été présentés au public :
Guyane Underground de Denis Sneguirec et Philippe Chevallier, web série réalisée en 2020 (2 sur 9 épisodes : Nel-K, rap en conscience et Miremonde, dire le monde).
Riddim de Maël Cabaret, documentaire réalisé en 2020.

Nel-K, Miremonde et Maël Cabaret étaient présents pour témoigner de leurs expériences.
Une belle occasion d’échanger avec le public autour des films. 

>> Retour en images sur la soirée

2020-12-11T12:48:33-03:00